LES ORIGINES DU KOBUDO

Le Kobudo ou ‘Art Martial Ancien’ fut développé sur l’île d’Okinawa au XIX ième siècle.
Suite à une invasion japonaise; toutes les armes furent confisquées et les fonderies mises sous tutelle. Les autochtones se mirent donc à développer des techniques de défense en s’aidant de leurs outils agraires :

  • Le Bo ou baton long qui servait à transporter des paniers de marchandises*
  • les Sais (trident de pêche)
  • les Tonfas dérivés du bras de levier de la meule à blé
  • le Nunchaku (fléau à blé)
  • Le Sansetsukon (fléau à blé à trois branches)
  • …..

L’enseignement du Kobudo peut débuter à partir de 14 ans et nécessite des connaissances de base de karaté (positions, blocages, coup de poing) afin d’avoir une progression optimale.

 

LES ARMES DU KOBUDO

Le Bo est l’arme de base du Kobudo d’Okinawa et sera pratiqué à tous les niveaux avec notamment de nombreux katas.
Pour les autres armes; leur maniement est appris au fur et à mesure de la progression du pratiquant.

On retrouve donc une nouvelle arme pour chaque grade de débutants (kyu) :

  • Ceinture Blanche : Bo
  • Ceinture Jaune : Sai
  • Ceinture Orange : Tonfa
  • Ceinture verte : Nunchaku
  • Ceinture Bleue et Marron : perfectionnement sur les armes précédemment  étudiées
  • Examen Ceinture noire : Bo, Tonfa, nunchaku, Sai

Des armes de prêt sont disponibles au club pour la découverte du Kobudo; nous vous conseillons néanmoins d’avoir vos propres armes afin de vous assurer une meilleure progression.
En effet, chaque arme a son propre point d’équilibre et celui-ci varie d’un fabriquant à l’autre.
Avoir ses propres armes permet aussi de s’entraîner chez soi afin d’améliorer sa progression.

Tout comme pour le Karaté, vous avez droit à un cours d’essai gratuit; n’hésitez donc pas à venir découvrir le Kobudo d’Okinawa !